18 février 2019

CRIMES DANS L'EXTASE (Critique)

SIE TOTETE IN EKSTASE aka CRIMES DANS L'EXTASE film érotique horreur de Jess Franco avec Soledad Miranda
(SIE TOTETE IN EKSTASE aka LUBRIQUES DANS L'EXTASE aka SHE KILLED IN ECSTASY)





avec Soledad Miranda, Fred Williams, Paul Muller, Howard Vernon, Ewa Strömberg, Horst Tappert, Jess Franco...



Horreur / Erotique – Espagne / R.F.A. (1971)




Soledad Miranda et Ewa Strömberg dans SIE TOTETE IN EKSTASE aka CRIMES DANS L'EXTASE film érotique horreur de Jess FrancoLes Johnson forment un couple fusionnel tant intellectuellement que sexuellement jusqu'au jour où M. Johnson (Fred Williams), à cause d’expérimentations jugées immorales, est radié du corps des médecins. Ne comprenant pas cette décision, le pauvre homme est dévasté, dépérît petit à petit et le pire arrive : il ne bande même plus pour sa superbe femme (Soledad Miranda). Ne pouvant plus tenir, il se tranche les veines. Son épouse décide alors de le venger…

Soledad Miranda dans SIE TOTETE IN EKSTASE aka CRIMES DANS L'EXTASE film érotique horreur de Jess Franco
CRIMES DANS L'EXTASE est un film bien barré qui repose entièrement sur son interprète principale, la magnifique Soledad Miranda qui tournera notamment quelques films avec Jess Franco avant de disparaître tragiquement. Elle est bien sûr épaulée par d'autres habitués du réalisateur (Howard Vernon bien sûr, mais aussi Paul Muller ou encore Ewa Strömberg) mais c'est bien elle qui crève l'écran. Totalement magnétique, elle illumine chaque scène du film.

Paul Muller dans SIE TOTETE IN EKSTASE aka CRIMES DANS L'EXTASE film érotique horreur de Jess FrancoMoins magnétique mais tout aussi culte, les fans de séries teutonnes (ils sont nombreux !) noteront également la présence de Horst Derrick Tappert dans un petit rôle d'inspecteur de police.

24 janvier 2019

LE RETOUR DU PUPPET MASTER (Critique)

affiche LE RETOUR DU PUPPET MASTER (THE CURSE OF THE PUPPET MASTER)
(THE CURSE OF THE PUPPET MASTER aka PUPPET MASTER 6)


de David DeCoteau (sous le pseudo Victoria Sloan)


avec Josh Green, George Peck, Emily Harrison, Robert Donavan, Michael Guerin, Marc Newburger, Jason Dean Booher, William Knight, Patrick Thomas, Scott Boyer, Jason-Shane Scott...



Fantastique / Etats-Unis (1998)



George Peck et Emily Harrison dans LE RETOUR DU PUPPET MASTER (THE CURSE OF THE PUPPET MASTER) de David DeCoteauLe docteur Magrew (il ne s'agit là que d'un titre honorifique nous précise-t-il) a récupéré les marionnettes d'André Toulon (probablement sur Le Bon Coin ou à la grande braderie de Lille) et rêve de reprendre le flambeau et d’insuffler à son tour la vie à des morceaux de bois. Comme le monde est bien fait, il tombe par hasard sur Robert "Tank" Winsley, un gentil garçon un peu simplet mais habile sculpteur. Il l'engage illico presto pour réaliser une nouvelle marionnette. Pour ce cher Robert, les ennuis commencent entre l'étrange docteur aux desseins mystérieux, sa fille qui lui fait les yeux doux (et aux seins non moins mystérieux : le film est très prude), une bande de loubards qui le harcèle et des cauchemars récurrents où il se transforme en marionnette…

Josh Green dans LE RETOUR DU PUPPET MASTER (THE CURSE OF THE PUPPET MASTER) de David DeCoteau
Réalisé sous un pseudo (probablement de la timidité) par David DeCoteau déjà aux commandes de l'opus 3, LE RETOUR DU PUPPET MASTER est agréable mais sans aucune surprise : le spectateur aguerri que je suis a vite compris les tenants et les aboutissants de l'intrigue.

Le principal reproche et regret vient de la sous-exploitation des marionnettes : mis à part Tunneler (la poupée avec une tête de... vis) et Blade, les autres font vraiment tapisserie et participent peu ou prou aux différents meurtres (des marionnettes pourtant présentes dans le générique de début grâce à des stock-shots n'apparaissent même pas dans le film).

Très classique et linéaire dans sa construction, LE RETOUR DU PUPPET MASTER est un honnête petit film légèrement gore mais sans aucune fulgurance ni rien de vraiment notable…


19 janvier 2019

L'AMOUR, C'EST MIEUX A DEUX (Répliques de la mort qui tue)


Manu Payet dans L'amour c'est mieux à deux, comédie de Dominique Farrugia et Arnaud Lemort


"Si je l'avais prise en levrette autant de fois qu'elle m'a pris la tête, aujourd'hui elle aurait le cul plat"







Laurence Arné dans L'amour c'est mieux à deux, comédie de Dominique Farrugia et Arnaud Lemort


"Faut que je me fasse le maillot moi : j'ai le foin qui déborde de la charrette"






affiche de L'Amour, c'est mieux à deux avec Virginie Efira et Clovis Cornillac


L'AMOUR, C'EST MIEUX A DEUX de Dominique Farrugia et Arnaud Lemort





16 janvier 2019

ROCK ACADEMY (Réplique de la mort qui tue)


Sarah Silverman, Mike White et Jack Black dans Rock Academy (School of rock)



"- Tu pourrais peut-être vendre une de tes guitares, ça te ferait de l'argent...
- Quoi ? Vous diriez à Picasso de vendre ses guitares ?"



affiche de ROCK ACADEMY (School of Rock) comédie avec Jack Black

 

ROCK ACADEMY de Richard Linklater








Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...